André Dumoulin et Philippe Manigart (Dir.), Opinions publiques et Politique européenne de sécurité et de défense commune : Acteurs, positions, évolutions, Bruylant, Bruxelles, 2010, 552 p.

Dans le long processus d’affirmation de la Politique européenne de sécurité et de défense (PESD) au sein de l’Union, l’opinion publique est devenue une variable stratégique non négligeable. Sans le soutien du public, il est en effet vraisemblable que des progrès substantiels seront difficiles à réaliser. Aussi, dans le Rapport sur la mise en œuvre de la Stratégie européenne de sécurité, adopté par les Etats membres en décembre 2008, il est précisé qu’« il est essentiel de conserver le soutien du public en faveur de notre engagement au niveau mondial. Dans les démocraties modernes, où les médias et l’opinion publique jouent un rôle essentiel dans la définition des politiques, l’appui des citoyens est fondamental pour que nous puissions maintenir nos engagements à l’étranger. Nous déployons des policiers, des experts judiciaires et des soldats dans des zones instables dans le monde entier. Il incombe aux gouvernements, aux parlements et aux institutions de l’UE de faire savoir que nous contribuons ainsi à notre propre sécurité ».

Dans le même registre d’une recherche de légitimité, il est question de renforcer l’Europe des citoyens à travers diverses démarches de sensibilisation et d’ouverture aux institutions européennes, nonobstant le poids des élites, les risques de mauvaise compréhension et le fait que le domaine de la sécurité-défense de l’UE reste sous contrôle des champs bureaucratiques, des Etats et des relais publics nationaux.

Si un grand nombre d’auteurs ont analysé les implications stratégiques de cette PESD, relativement peu d’attention a jusqu’ici été portée à l’analyse de cette opinion publique et encore moins à la manière dont les acteurs politiques peuvent essayer de l’informer, voire de l’influencer pour favoriser l’éclosion de cette identité collective européenne de sécurité et de défense.

C’est le double objectif de cet ouvrage collectif, rédigé par des politologues et sociologues de différentes nationalités. Il présente des analyses sur le contexte et les acteurs de la PESD, aborde le contenu de sondages et de certains médias par le biais de plusieurs études de cas et mesures d’enquêtes et enfin pose quelques pistes en matière de pédagogie de cette politique sectorielle au service de la politique étrangère de l’Union européenne.

L’ouvrage est, pour l’essentiel, associé à un projet de recherche scientifique financé par la Défense belge mené par le Département des Sciences du Comportement de l’Ecole Royale Militaire (Bruxelles).

Mathias Bonneu, Frédéric Charillon, Gilles Combarieu, Delphine Deschaud-Beaume, André Dumoulin (dir.), Samuel Faure, Armand Franjulien, Martial Foucault, David Grivet, Nicolas Gros-Verheyde, Stéphanie C. Hofmann, Bastien Irondelle, Philippe Manigart (dir.), Frédéric Mérand, Arthur Minsat, Bastien Nivet, Sylvain Paile, Alain Spoïden, Cyrille Thiebaut.

Table des matières

Introduction

I. – CONTEXTE ET ACTEURS DE LA PESD

 

1. Les développements de la PESD, par Nicolas GROS-VERHEYDE

2. Les acteurs parlementaires de la PESD : La sous-commission défense et sécurité (SEDE) du Parlement européen, par David GRIVET

3. Les acteurs parlementaires de la PESD : L’Assemblée parlementaire de l’Union de l’Europe occidentale (UEO), par André DUMOULIN

4. La question des liens entre parlements nationaux, Parlement européen et Assemblée de l’UEO : Le point de vue des organisations, par Armand FRANJULIEN et Gilles COMBARIEU

5. L’action du Collège européen de sécurité et de défense, par Alain SPOÏDEN

6. Les acteurs nationaux : Le parlement belge et la PESD, par André DUMOULIN

7. Les acteurs nationaux : Think tanks français et PESD : relais d’opinion ou courroie de transmission ?, par Bastien NIVET

8. Valeurs et PESD, par André DUMOULIN

 

II. – SONDAGES, MÉDIAS ET OPINIONS PUBLIQUES

 

9. Relation défense-société : de l’influence de l’européanisation de la défense, par Frédéric CHARILLON

10. Enseignements des eurobaromètres, par Philippe MANIGART et Mathias BONNEU

11. L’opinion publique française et la PESD, par Bastien IRONDELLE et Martial FOUCAULT

12. Crise de crédit et opinion publique britannique envers la PESD, par Arthur MINSAT

13. Les acteurs spécialisés : l’opinion des praticiens de la PESD, par Frédéric MERAND, Mathias BONNEU et Samuel FAURE

14. Mesure de l’opinion de publics spécialisés : les écoles militaires de St Cyr, de Breda et de l’ERM, par André DUMOULIN, Mathias BONNEU et Philippe MANIGART

15. Presse écrite belge et PESD, par André DUMOULIN et Mathias BONNEU

16. La défense européenne dans la presse française : un enjeu public privé de débat…, par Cyrille THIEBAUT

17. Presse écrite allemande et PESD, par Delphine DESCHAUD-BEAUME

18. Les partis politiques et les institutions européennes de sécurité, par Stéphanie C. HOFMANN

 

III.- PÉDAGOGIE DE LA PESD

 

19. L’« Erasmus militaire » : carrefour entre éducation et PESD, par Sylvain PAILE

20. Les outils de communication PESD du Conseil, du Parlement européen, et de l’IESUE, par André DUMOULIN

21. Les publics cibles, par André DUMOULIN et Sylvain PAILE

Bibliographie

Les auteurs

Table des matières

Share