Il « apparaît comme un ouvrage de référence. Premier ouvrage de ce niveau en français, il (…) ouvre là, avec brio, un débat crucial ». Défense & Sécurité Internationale

« Une étude extrêmement complète sur l’évolution des conceptions de stratégie aérienne (…) sans doute bientôt incontournable dans l’historiographie de la stratégie aérienne ». L’Aérobibliothèque

Une « recherche de très grande qualité et de haute portée (…). Un apport précieux pour la communauté naissante de l’air et de l’espace. Je ne doute pas qu’il fera date! » Général De Lisi, CESA

Joseph Henrotin, L’Airpower au XXIème siècle. Enjeux et perspectives de la stratégie aérienne, Coll. « RMES », Bruylant, Bruxelles, 2005, 584p.

Ouvrage ayant reçu le Prix Clément Ader 2006 de l’Armée de l’Air française

Comment, aujourd’hui, appréhender les différentes représentations de la puissance aérienne ? Que sera-t-elle en mesure de faire et de ne pas faire, demain ? Les connotations, les leçons, les questionnements et les enjeux qu’elle charrie avec elle représentent une part non négligeable de l’histoire militaire récente. Mais pour diverses raisons, la puissance comme la stratégie aérienne représentent des objets méthodologiquement problématiques. Aussi, c’est en adoptant une démarche holistique – et en montrant quelles sont ses fondements et ses ramifications politiques, stratégiques et technologiques – que l’auteur se propose d’aborder un champ stratégique relativement peu considéré à une heure où l’Europe se montre préoccupée par la structuration qu’elle entend donner à ses futures forces.

Les évolutions conceptuelles et doctrinales de la stratégie aérienne, abordées dans l’ouvrage, sont pourtant nombreuses. Ses leçons également. Aussi, au travers des expériences issues de plusieurs conflits mais également en regard d’une révolution dans les affaires militaires dont la puissance aérienne est autant un des principaux acteurs qu’un de ses principaux bénéficiaires, cet ouvrage explore le champ des possibles dans l’utilisation militaire de l’aviation. Il montre aussi que la poussée conceptuelle qu’a connu le champ ces dernières années pourrait être à l’origine non seulement d’un dépassement des antagonismes paradigmatique de la stratégie aérienne – l’opposition entre ses visions tactiques et stratégiques d’une part et de son emploi concentré ou graduel – mais également d’une maturation.

Au final se dessinera, si les états-majors le comprennent, une véritable vision synergistique de l’utilisation de la puissance aérienne. Interagissant pleinement avec les autres formes stratégiques, elle serait alors en mesure de pleinement exploiter ses capacités et de former le terreau d’une évolution plus radicale de la stratégie, unifiant entre eux les systèmes militaires au-delà de la jointness ; dépassant les antagonismes opposants les effets physiques et les effets psychiques qui avaient obéré son développement ; mais dépassant également l’opposition entre l’idée et la technique et pouvant, peut-être, devenir ainsi l’instrument politique que ses précurseurs entendaient faire d’elle.

Commander l’ouvrage en ligne, auprès des éditions Bruylant

Table des matières
Introduction

1) La pertinence de l’objet

2) La thématique de la synergie

3) Les enjeux épistémologiques

4) Huit chapitres

Chapitre 1 – Deux paradigmes idéaux-typiques

1) Ader : les fondations du paradigme tactique

2) Douhet : l’apôtre du paradigme stratégique ?
Dépasser les fronts
Une arme offensive
L’influence d’une pensée paradigmatique

3) Mitchell : l’acception américaine du douhetisme
Mitchell et la militance aérienne
L’affinage de la prégnance du moral dans la stratégie aérienne
L’environnement de l’ACTS et le dynamisme conceptuel des collègues de Mitchell

4) de Seversky : de l’ingénierie à la stratégie

5) Trenchard, Slessor et la vision britannique
Cumuls tactiques et impacts stratégiques Comprendre l’adversaire

6) Sherman ou les prémisses de la vision synergistique ?
La prégnance relative du bombardier
Affronter les forces morales adverses

7) Les évolutions de la doctrine américaine
Préoccupations pour les déficits techniques et doctrinaux
Une « doctrine cachée

8) La Seconde Guerre mondiale et l’épreuve de la réalité
La bataille d’Angleterre : première bataille aérienne décisive
Une campagne stratégique aux effets contestés
Les apports de l’interdiction

9) Les paradigmes tactique et stratégique durant la guerre froide
L’apport du nucléaire au paradigme stratégique: le courant néo-douhétien
La technologie comme moteur de la dissuasion

10) La technologie au cœur de la puissance aérienne : A. Arnold, T. von Karman et V. Bush
L’OSRD et les bases scientifiques de la puissance aérienne
von Karman et la tradition américaine de prospective en stratégie aérienne

11) Le débat sur la relation entre technique et stratégique en France
Un débat orienté vers la synergie entre stratégie et technologie
La matrice des débats contemporains

Chapitre 2 – La fin de la guerre froide

1) La guerre du Vietnam, creuset d’une vision synergistique ?
Rolling Thunder et les manquements doctrinaux américains
Une stratégie des moyens complexe
Une guerre aérienne totale
Les opérations Linebacker et la radicalisation du gradualisme

2) Six jours et Kippour : l’expérience israélienne de la guerre aérienne
Les Six Jours et les leçons de la préemption
La guerre d’attrition et la valeur politique de la puissance aérienne tactique
La guerre du Kippour et les développements de la doctrine israélienne : une vision synergistique

3) Possony , Pournelle et Kane : définir un cadre technologique
Le poids de la menace soviétique et l’Airpower
Un cadre stratégique pour la technologie

4) Les enseignements de la guerre des Malouines
Une guerre aéronavale
La projection stratégique en tant qu’arme

5) Paix en Galilée : technologie et maîtrise de l’air

6) La place d’AirLand Battle et de l’escalade horizontale
La permanence du paradigme tactique ?
Vers une vision synergistique
Des lacunes récurrentes

7) Une stratégie des moyens tendant à la synergie
Des appareils de combat performants
La matrice C3I de la RMA

8) Les bombardiers stratégiques : de la guerre nucléaire au spectre conventionnel
Bombardiers lourds Vs. bombardiers légers
Le B-1 : l’héritage d’un optimisme technologique
Le B-2 : une vision géopolitique

9) La question de la projection de forces
L’opération Thunderbolt et la projection comme stratégie géopolitique de guerre froide
Transport stratégique et synergie

10) Des perspectives aérospatiales

Chapitre 3 – Desert Storm , la révolution de l’information et l’Airpower

1) La guerre du Golfe : l’hyperguerre aérienne ?
Le processus de planification de l’opération
Une guerre technologique ?
Des opérations remises en question

2) Concevoir les nouveaux mondes : Toffler Vs. Van Creveld
La perlaboration de la RMA
La vision des Toffler et la modélisation technologique du monde

3) La guerre de l’information 1 : la révolution des réseaux
L’extension de la mémoire humaine
Des conséquences géopolitiques directes

4) La guerre de l’information 2 : détecter pour traiter
De l’informatique au hunter-killer
Le modèle de Libicki

5) La guerre de l’information 3 : traiter
La guerre du commandement
La réification des classiques du commandement

6) La guerre de l’information 4 : la cyberguerre
L’environnement informationnel
Airpower et guerres cybernétiques

7) La guerre de l’information 5 : la capacitation par la réticulation
La guerre réseaucentrique avant l’heure : les liaisons de données
La guerre réseaucentrique et l’Airpower

8) Infocentrage stratégique et technique
Guerre de l’information et débat primautaire
Le dépassement du débat primautaire dans le cockpit ?

Chapitre 4 – La révolution de la précision et l’Airpower

1) Une révolution de la précision ?
Eldorado Canyon et Just Cause : des expériences perçues comme encourageantes
Les fondements de la révolution de la précision

2) De nouvelles stratégies des moyens
L’US Air Force en retard ?
Une variété d’engins tactiques
Le développement des bombes guidées
Les missiles air-air, garants de la supériorité aérienne

3) Des effets et pas des masses : les armes à énergie dirigées et la radicalisation de la stratégie aérienne
Les armes à micro-ondes
L’utilisation des lasers en stratégie aérienne

4) La dépendance à l’espace : une nouvelle révolution ?
La centralité de l’espace dans la navigation
Un spacepower paradoxal

5) Catalyser une révolution ?

6) La construction de l’Airpower en tant qu’instrument de gestion politique des crises
L’interrelation du politique et du stratégique
La posture de l’US Air Force : Les Air Expeditionnary Forces

7) Les opérations dans les Balkans et Deliberate Force (Bosnie, 1995) : un tournant ?
Les leçons de Deny Flight
Deliberate Force : les subtilités des connivences politico-militaires

8) Des débats techno-stratégiques
Les questionnements américains
Leur résolution par le medium technologique

Chapitre 5 – Des réactualisations paradigmatiques

1) Boyd : une épistémologie de la décision appliquée à l’Airpower
Une approche globale
La boucle OODA et la cinématique du conflit
Le temps comme dimension structurante de la stratégie
Non-linéarité et ambiguïté

2) Szafranski : guerre néo-corticale et enjeux épistémologiques
La recherche de la clé sunzienne
Une vision nodale

3) Warden : concevoir l’adversaire
Un modèle pragmatique
Une stratégie de recherche de l’action dans le domaine moral
Une vision marquée par la recherche de l’engagement décisif

4) Meilinger : le retour à l’essence de l’Airpower
Les dix propositions
La réponse de Szafranski

5) Shock and Awe : speed kills
La Rapid Dominance
Une utilisation irakienne en demi-teinte

6) Pape : l’Airpower comme arme politique
La réhabilitation de l’approche graduelle
Les catégories de la coercition
Les zones d’ombre de la coercition

Chapitre 6 – Les Effect-Based Operations

1) La coextension théorique des concepts de stratégie aérienne
La relativité théorique
La connectivité conceptuelle

2) Une capacitation technologique
Le Joint Strike Fighter
La polyvalence acquise du F/A-22
Les évolutions du combat aérien et la prolifération des appareils
Les évolutions de la stratégie génétique des moyens aériens

3) Gestion du temps et pôles stratégiques : le fondement des EBO
EBO et attaque stratégique
Vers la synergie

4) Cerner les EBO
Les « effets » : un concept large
La recherche de l’effet dominant

5) Deptula et les guerres parallèles
Induire le chaos
Des enseignements à la portée épistémologique

6) L’Effect-Based Targeting
Ciblages utilitaires et ciblages axiologiques
Les risques du modèle

7) L’Effect-Based Planning

8) La guerre du Kosovo : une victoire de l’Airpower et des EBO ?
Des hésitations dans la planification
Une campagne aérienne classique ?
Les opérations tactiques
Les opérations stratégiques
Une opération réussie… mais…

9) Au-delà du conflit

10) Les nouvelles dissuasions
La validité de la théorie classique de la dissuasion
Le besoin d’adapter la théorie

11) Les EBO en tant que stratégie sémiotique et leurs limites
Un vrai dépassement de l’antagonisme entre les paradigmes tactiques et stratégiques ?
Des faiblesses potentielles

Chapitre 7 – Dépasser le conflit entre opérations physiques et psychiques

1) Stratégie aérienne et pression psychologique
Les effets de la surprise
Les apports de la théorie de la résilience
Contrer les résiliences

2) Effet-CNN et psychotechnologie : vers de nouvelles perspectives?
Des conflits en temps réel
Pénétrer le cerveau de l’adversaire

3) Dépasser la dualité entre l’idée et le physique
Vers un dépassement définitif du débat primautaire ?
Vers l’automatisation totale ?

4) Des stratégies post-primautaires et synergistiques ? La préemption comme évolution de la stratégie aérienne
La construction théorique de la préemption
Une déviance technologiquement influencée ?

Chapitre 8 – L’Airpower comme capacitation

1) L’Airpower dans les conflits de basse intensité : l’Afghanistan
Des opérations peu affirmées dans la théorie
Enduring Freedom et le combat couplé
Des opérations stratégiques limitées
Des déficiences tactiques ?

2) Airpower et combat urbain
La ville et la guerre aérienne
Vers une capacitation technologique ?
Une plus grande utilisation des armes non-létales

3) Transport stratégique et synergie : le swarming
Le swarming : le combat absolu ?
Des premières expériences au Kurdistan irakien
Se départir de la géographie par l’aérien ?

4) Iraqi Freedom et la puissance aérienne : la synergie affirmée ?
Une guerre de haute technologie contre un adversaire aux capacités dégradées
Une opération complexe
Une application des EBO ?
Les évolutions du CAS

Conclusion

1) L’approche synergistique de l’Airpower au travers de deux guerres

2) Une réelle maturité ?

3) Les indispensables de la stratégie aérienne

Bibliographie

Documents
Ouvrages
Monographies
Articles

Share